Eglise

 

L’église très intéressante par son antiquité entre le XIe et le XIIe siècle. Fronton peinture du XVIIIe siècle. Prieuré de La Chaise Dieu, le bourg fut fortifié aux XIVe et XVIe siècle.

église

Il y a plus d’un siècle et demi, le cimetière était attenant à l’église et l’on peut de nos jours trouver sous les fondements du « maître autel » dans le chœur même de notre église, vieux ossements, sépultures anciennes.

Deux travées de nef haute époque XIe et XIIe siècle, voûte en berceau, fronton peinture XVIIIe siècle « Vie de Saint Germain », Retable XVIIe.
Notre Dame des Neiges est la patronne primitive du lieu. A la quatrième travée, piles massives débordant irrégulièrement en désaxation de la nef.

L’ensemble est d’un goût et d’un savoir qui surprend et étonne le visiteur.

Sur la colonne gauche dans l’entrée du chœur, l’on peut voir un couple de colombes, symbole de paix.

Un peu d’histoire :

Robert de Turlande, fondateur de l’abbaye de La Chaise Dieu, désireux de retrouver l’esprit religieux bénédictin originel, fait d’isolement érémitique (propres aux ermites) pour plus de recueillement, s’installa avec quelques compagnons au coeur des grandes forêts du Livradois. Cette recherche de l’isolement explique la multiplication des prieurés, tel celui de Saint Germain l’Herm, après 1050 : des moines ayant rejoint Robert de Turlande partirent à leur tour fonder une nouvelle cellule. C’est ainsi que naquit le prieuré de Saint Germain l’Herm.

Le prieuré connut tout au long de son histoire nombreux heurs et malheurs. En outre, il fut ravagé par Robert Dauphin, l’un des deux Comtes d’Auvergne, qui fut brigant et poète à la fois !!! (1193)1212 voit la fin des travaux de l’époque romane de l’église, comme en atteste l’inscription : « de l’incarnation de Notre Seigneur Jésus Christ, l’an 1212, Philippe 1er régnant ». C’est en 1244 que les moines bénédictins perpétuent la mémoire de Saint Germain en transformant le nom du village de Tuniac en Saint Germain l’Herm. 100 ans plus tard une épidémie de peste pneumonique décima la population.

prieuré

L’an 1862 voit la construction du nouveau clocher de l’église en remplacement du clocher roman. D’autres sources parlent de 1897…

Le 6 mars 1959, l’église est classée monument historique. Outre la dévotion à St Germain, l’église est placée sous la dévotion de Notre Dame des Neiges.

 Posted by at 7:51
Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.